Découvrir
Hôtels

Réserver
Aucun hôtel St. Regis n’est disponible pour cette destination.
Voir tous les hôtels et les resorts
Effacer Dates
Flexible sur February - 1 Nuit
Chambres et clients

1 Chambre , 1 Adulte , 0 Enfants

Égérie de la mode

Personnalité influente St. Regis : consultante mode et style Lauren Santo Domingo

Lauren Santo Domingo est rédactrice au magazine Vogue et cofondatrice de la boutique de mode en ligne Moda Operandi. Grâce au regard aiguisé qu’elle porte sur le monde de la mode, Lauren a été classée parmi les 100 personnalités les plus influentes de New York de ces 25 dernières années par le journal The New York Observer. Son opinion compte dans le monde de la mode, et ses conseils d’experte concernent également tout ce qui touche aux mariages. En exclusivité pour St. Regis, Lauren a répondu à quelques questions concernant l’organisation d’un mariage.

La robe de mariée doit-elle s’accorder avec le site du mariage ?

« Avant même de commencer à chercher une robe, il faut penser à l’ambiance de l’événement. Quel que soit l’événement, c’est la personne qui reçoit qui donne le ton à la soirée, et c’est encore plus vrai pour une mariée et sa robe. J’ai appris qu’une robe de mariée devait s’accorder avec la taille de la salle : une grande cathédrale ou une salle de bal exigent une grande robe longue. Et l’inverse est également vrai. La robe majestueuse de Kate Middleton à l’abbaye de Westminster est un superbe exemple du premier cas. Et la robe sobre et délicate de Carolyn Bessette à l’occasion d’une cérémonie paisible et champêtre illustre parfaitement la situation inverse. »

Comment m’assurer que la logistique ne vienne pas compromettre mon mariage de rêve ?

« Il n’était pas raisonnable de faire venir par avion des pivoines – ma fleur préférée – jusqu’au site de mon mariage à Carthagène des Indes, en Colombie ; j’ai donc demandé au créateur de ma robe d’en coudre sur les 60 mètres de soie Jacquard qui la composaient. Il est possible de satisfaire toutes les envies de la mariée en gardant un peu d’espièglerie. »

Que faire si quelque chose se passe mal ?
« C’est un ami, le créateur Olivier Theyskens, qui a réalisé ma robe. Nous nous sommes mal compris lorsque j’ai évoqué le climat à Carthagène, la ville colombienne qui allait accueillir le mariage – peut-être une confusion entre degrés Celsius et Fahrenheit, ou peut-être que mon insistance à parler de la météo ne l’a pas convaincu… Le fait est que mes deux robes étaient davantage adaptées à un climat plus frais. La chaleur devenant insupportable, nous avons coupé ma robe de soirée à plumes juste au-dessus du genou pour la réception. Il y a toujours une solution en cas de pépin, alors profitez du grand jour. »